formation banner

 

 

Enquête assurances

assurances

Cadre législatif de l'OIT

cadre legis oit

De la Création au Lancement Effectif

  • PDF

Sadok Ben JemaaLa parution des organisations d’ingénieurs en Tunisie remonte à des périodes très lointaines de l’histoire contemporaine de notre pays. Mais, celle qui s’est le plus illustrée est l’association des ingénieurs et des spécialistes tunisiens qui a été fondée à la fin des années 30 du siècle passé, grâce à la volonté et la ténacité d’un groupe de jeunes ingénieurs tels que feux Mohamed Ali ANNABI,

Tahar AMIRA, Hassen BOUSOFFARA et bien d’autres, sans oublier bien sûr l’imminent ingénieur Abdelhamid FEKIH qui a occupé le poste de Secrétaire Général pendant de très longues années. Cette association a donné naissance à l’Union Nationale des Ingénieurs Tunisiens (UNIT) en 1969, présidée par l’ingénieur Sadok BEN JOMAA.

 L’UNIT a milité pendant des années pour la protection de la profession et la défense des droits moraux et matériels de l’ingénieur, mais très vite, les responsables de cette organisation ont compris que pour atteindre ces objectifs, il faudrait penser à la création d’un autre organe (l’Ordre) qui soit réellement représentatif du corps des ingénieurs et capable de mieux protéger la profession à l’instar d’autres métiers tels les médecins, les pharmaciens, les avocats, etc.

Cette réflexion a germé pendant toute la décennie des années 70 jusqu’au début des années 80 qui a été marqué par l’avènement de l’Ordre des Ingénieurs Tunisiens, le 21 octobre 1982 par le biais du décret-loi N°82-12.ِCette date a été adoptée, plus tard, comme étant l’anniversaire, commémoré annuellement par toutes les structures régionales et nationales de l’Ordre, ce qui a contribué largement à l’instauration de véritables traditions professionnelles, basées sur un esprit de communion et de continuité entre les différentes générations des ingénieurs qui se souviennent toujours de l’importance que revêt l’OIT en matière de protection et d’évolution de la profession.

Sur un autre plan, la mission de l’OIT consiste à :

  • Veiller à la dignité et l’intégrité de la profession et de la probité que doit avoir l’ingénieur dans l’exercice de sa profession.
  • Faire évoluer la profession et la participation à la mise en place des programmes de formation de base et continue et de contribuer à l’évaluation des besoins du pays en Ingénieurs dans le cadre des plans de développement économique et social, et d’informer périodiquement l’administration des spécialités et des profils d’Ingénieurs disponibles en Tunisie, et ce en relation avec le recours éventuel au recrutement d’Ingénieurs de nationalité étrangère.
  • Faire respecter par tous ses membres, les lois et les règlements qui régissent la profession, ainsi que les dispositions du code des devoirs professionnels contenus au règlement intérieur visé à l’article 21 du décret-loi.
  • Défendre les intérêts moraux et matériels de la profession.
  • Donner son avis sur tout projet de réglementation concernant la profession et d’en proposer.
  • Organiser éventuellement toute oeuvre d’entraide ou de retraite pour ses membres.